Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SE SYNDIQUER

Bulletin d’adhésion 

 en cliquant ici

 

REUNIONS D'INFORMATION SYNDICALE

 

Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués.

 

Y participer est un droit  : les textes réglementaires actuellement en cours (arrêté du 29/08/2014 publié le 3 septembre et circulaire du 16/09/2014) autorisent la participation à 3 réunions d’information syndicale par année scolaire, dont une « pendant le temps de présence devant élèves ».

 

Prévenez simplement votre IEN 48h avant (modèle de lettre à télécharger ci-dessous) ainsi que les parents (« Par ailleurs, les parents d'élèves doivent être informés de la tenue des réunions d'information syndicale susceptibles de concerner les enseignants de l'école dans laquelle leurs enfants sont scolarisés. »)

 

En cas de problème, contactez immédiatement le SNUDI-FO

(06.59.48.35.69.  ou  07.64.08.10.01)

 

Venez nombreux vous informer,  

 

 discuter pour agir avec le SNUDI-Force Ouvrière.

 

 

Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN 48 h avant la réunion


Téléchargez le tract à afficher dans l’école

 

 

Si vous souhaitez qu’une réunion soit organisée dans votre école, contactez-nous (06.59.48.35.69)

 

 

Venez nombreux vous informer, discuter pour agir avec le SNUDI-FO 

RAPPEL

Les dispositions réglementaires qui s’imposent à tous permettent à chaque enseignant de participer à une réunion de trois heures par trimestre et ainsi à quatre réunions par an qu’ils peuvent récupérer sur toute la «partie du service qu’ils n’effectuent pas devant élève», soit aussi sur les animations pédagogiques, contrairement aux habitudes départementales !

Précision : la notion d’animation pédagogique obligatoire n’existe pas.

Télécharger les textes réglementaires

  Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN

Derniers Articles

  • Réunions d'Informations syndicales
    REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE Projet d'évaluation, Inclusion scolaire, Mouvement, Carte scolaire, ... Redécoupage des circonscriptions, Redéploiement RASED, Transformation des ZIL en BD : venez nombreux pour organiser les actions possibles et toutes...
  • AG et CTA
    Cher(e) collègue, Tu as reçu le mail qui t'invite à venir, le lundi 30 janvier 2017 à notre AG annuelle du syndicat, dès 9h30 au siège de l'UD FO à Nice Pense à nous répondre , si ce n'est déjà fait, sur ta participation à cette AG Deux jours après, nous...
  • Réunion d'information syndicale
    Le samedi 14 janvier 2017, de 9h à 12h à Cannes la Bocca, Ecole Saint Exupéry Rue Honoré de Balzac Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures seront donc récupérables...
  • APC
    Un écran de fumée pour tenter de faire oublier le projet d’évaluation des enseignants ? vendredi 25 novembre 2016 Depuis plusieurs semaines, la Ministre de l’Education nationale prétend, avec la mise en œuvre du non-protocole PPCR, à imposer aux enseignants...
  • Livret unique numérique
    Livret scolaire unique numérique ou pas, le SNUDI-FO en demande la suspension vendredi 25 novembre 2016 En lien avec le socle commun et les nouveaux programmes, les enseignants sont sollicités par leur hiérarchie pour mettre en place de nouvelles modalités...
  • Réunions Information syndicale
    Réunions d'Information Syndicale Le samedi 19 novembre 2016, de 9h à 12h à Nice, Union Départementale FO 63 bd Gorbella. Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures...
  • RENTREE 2016
    Face à la dégradation des conditions de travail, les revendications ne manquent pas, notre détermination non plus ! mardi 30 août 2016 Le gouvernement a publié autoritairement la loi El Khomri le 9 août, contre l’avis des confédérations FO et CGT et la...
  • Retrait de la loi El Khomri
    La loi El Khomri pour les salariés du privé contre laquelle nous nous battons depuis plusieurs mois c'est l'inversion de la hiérarchie des normes ! Non à la remise en cause de notre droits durement gagnés par nos aînés ! Public, privé, ensemble pour protéger...

Actualite

 

 

23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 02:02

 Cette nouvelle version du référentiel présenté pour la troisième fois s’inscrit à la fois dans la mise en place de l’école du socle contre les enseignements disciplinaires, dans la logique d’une filière de métier de l’éducation de la maternelle à la terminale contre les statuts particuliers de corps, voire au-delà, avec la notion de BAC +3 BAC -3. 

 Les compétences contre les droits statutaires et les qualifications 

 

« Souplesse, flexibilité, adaptation.. . »: l’essence de la loi Peillon


 

Pour la FNEC FP FO chacun doit prendre ses responsabilités

 

En toute logique FO a voté contre le projet de référentiel (avec SUD-Solidaires) ; la CGT s’est abstenue et FSU, UNSA, CFDT, SNALC, UNEF ont voté pour. Comprenne qui pourra !

Lire le communiqué de la FNEC-FP FO

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans MASTERISATION
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 01:59

La FNEC FP FO vote contre les nouvelles dispositions prévues par un décret statutaire « balai » présenté au CTM du 17 juin 

 

 

 La FNEC FP-FO demande le rétablissement des concours à la licence, suivie d'une formation professionnelle en qualité de stagiaire, distincte de la formation universitaire, et donc l'abandon de la mastérisation et le rétablissement du pré-recrutement statutaire en qualité d'élève professeur dès la fin de première année d'université comme cela a déjà existé.

Lire le communiqué de la FNEC-FP FO

 

«  Ce CTM se tient dans un contexte global, marqué par l'aggravation des politiques d'austérité et de leurs conséquences, notamment sur le pouvoir d'achat et le chômage.

Le gouvernement a annoncé une nouvelle « réforme des retraites ». La décision d'allonger la durée de cotisation a été confirmée par le président de la République. La remise en cause du code des pensions civiles et notamment de la règle des 6 derniers mois pour le calcul de la pension est envisagée. Une campagne visant à opposer le secteur public et le secteur privé est engagée…. »

...

  

Lire la déclaration de la FNEC-FP FO

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans MASTERISATION
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 15:32

Les IUFM menacés de disparition !


Le désengagement de l’Etat quant à la formation des enseignants et des CPE est réaffirmé

(…)

Les IUFM et les universités perdent le monopole de la formation des maîtres, les IUFM disparaissent.

L’externalisation et la privatisation de la formation deviennent possibles.

(…)

 

 Rappelons que le rapport Grosperrin demandait, ni plus ni moins, en juin 2011, la suppression du concours de recrutement et la possibilité de recruter des étudiants directement dans le cadre de l’autonomie des académies !

Cette proposition, retenue dans le BO n°34 du 22 septembre 2011, offre la possibilité de recruter les étudiants en master en remplacement des personnels titulaires.

Le projet de loi supprime tous les obstacles juridiques encore existants, pour envoyer sans aucune formation et cadrage national les étudiants et les stagiaires directement devant les élèves !

(…)

 

Pour FO, le projet de loi Grosperrin, mis en perspective avec ce qui ce passe dans nos établissements, suppressions de postes, projet sur l’évaluation, recrutement direct dans les établissements « ECLAIR », prend toute sa signification :


faute de candidats, de places aux concours, cette loi émanciperait l’Etat des concours, de la formation, et rendrait le recrutement direct tout à fait possible!

 

FO maintient sa revendication:


 - ABANDON DE LA MASTERISATION

 - RETRAIT DU PROJET DE LOI GROSPERRIN

 

 

Téléchargez le communiqué de la FNEC-FP FO 

 

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans MASTERISATION
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 17:47

FO s’adresse au Ministre et aux recteurs :

Retour aux conditions antérieures à la mastérisation ! 


Les stagiaires 2011 ne doivent pas subir ce que les stagiaires 2010 ont subi.

Le ministre va publier la circulaire concernant les conditions d’accueil, d’affectation, de formation des stagiaires 2011-2012 dans le BO du 19 mai, comme annoncé à une délégation FO reçue à la DGRH.

(….)

Les économies sur le dos des personnels, des étudiants, des futurs professeurs, ça suffit ! C’est ce que la FNEC FPFO dira lors de l’audience demandée au ministre et à la DGRH.

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans MASTERISATION
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 14:14

Des jeunes enseignants, souhaitant garder l'anonymat, témoignent dans les colonnes de FO HEBDO, hebdomadaire de la confédération FO, de la difficulté d'être lâché à plein temps dans une classe, à temps plein et sans formation en alternance. Avec eux et pour eux, FO revendique des mesures d'urgence.


Téléchargez le dossier de FO HEBDO

 

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans MASTERISATION
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 14:02

Les enseignants et CPE débutants mis dans des conditions d’accueil, de travail et de formation inacceptables !
Les stagiaires ne sont pas une « niche fiscale » !


(Communiqué de l FNEC-FP-FO)
Le gouvernement a imposé la mastérisation et aujourd’hui, les jeunes enseignants et CPE en paient pleinement l’origine : l’économie de 18 202 postes dans l’éducation nationale.
Pour faire ces économies, le gouvernement a décidé d’envoyer les stagiaires sur des services pleins, sans aucune formation préalable, devant élèves, avec les mêmes obligations de service que les personnels titulaires.
Prenant ses responsabilités, comme elle l’a fait tout au long de ce dossier central pour le devenir des personnels et des élèves, la FNEC FP-FO s’est adressée au ministre en cette veille de rentrée pour lui demander des mesures conservatoires immédiates pour que les personnels puissent prendre leur fonction en toute sérénité.
Rappelons-le c’est la première fois dans l’histoire de l’Education nationale que des personnels fonctionnaires stagiaires se retrouvent face à des élèves sans avoir préalablement reçu une formation particulière, dans un cadre où toutes les décisions d’accueil, de travail, de formation sont décidées localement.
Pour la FNEC FP-FO, il n’est pas acceptable, par exemple, que 50% des personnels stagiaires se retrouvent sans tuteurs comme à Orléans, soient nommées sur deux postes comme 10% des stagiaires de Lyon ou Créteil, soient mis à disposition des IEN comme tous les stagiaires de Seine- Saint-Denis, que des personnels titulaires se retrouvent désaffectés, fin août, pour mettre les stagiaires sur leur poste. Il n’est pas tolérable, comme à Nantes, que les stagiaires se voient imposer le même service qu’un titulaire!
Comment tenir tout simplement le coup dans ces conditions, préparer ses cours, tenir sa classe, faire des dizaines de kilomètres pour suivre une hypothétique formation à l’autre bout du département, voire dans un autre département ?
La FNEC FP-FO pose la question au Ministre : qui peut commencer sa vie professionnelle dans de telles conditions ?
Parce que débuter ainsi sa carrière est impossible, la FNEC FP-FO demande au Ministre de faire preuve de souplesse et de bienveillance en acceptant de réexaminer les affectations, en affectant les stagiaires sur un poste, en acceptant qu’ils soient « en sous service » dans un seul établissement, en rétablissant un service à hauteur de 6-8 heures, en garantissant un tuteur, en maintenant les personnels TZR dans leurs affectations, en garantissant qu’aucun contractuel ne sera licencié, en s’assurant que tous puissent percevoir normalement, sans retard, leur salaire fin septembre et qu’ils puissent bénéficier de toute l’aide nécessaire à leur installation.
La FNEC FP-FO qui n’a cessé d’alerter le ministre sur les conditions faites aux stagiaires, appelle ses syndicats à multiplier les délégations en direction des rectorats et des IA. Il en va des conditions de travail et de titularisation de tous les stagiaires, à moins que considérée comme « niche fiscale », la titularisation comme fonctionnaire d’Etat ne devienne impossible ! La FNEC FP-FO présentera ces mesures conservatoires et de bon sens lors de l’audience avec le ministre de l’Education nationale.


Dès maintenant, elle appelle les personnels à décider la grève le 7 septembre pour le retrait du plan gouvernemental sur les retraites, mesure phare de sa volonté de destruction des droits et acquis de tous les salariés.

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans MASTERISATION
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 14:02

formation en danger

Montreuil, le 7 avril 2010


A          FERC-CGT, UNSA-Education, FSU, SGEN-CFDT, SUD, FAEN, SNETAA-Eil

 

Chers camarades,


Vous trouverez ci-joint copie d’un courrier que nous adressons ce jour aux ministres CHATEL et PECRESSE à propos de la mastérisation.

 

 

Nous savons bien que sur ce dossier nous pouvons avoir eu des approches différentes, voire des divergences. Cependant, nous avons, les uns et les autres, demandé aux ministres de tout mettre à plat, reporter, suspendre ou abandonner sa réforme et tous les aspects de sa mise en oeuvre.

Il y a maintenant urgence, nous sommes à peu de mois de la prochaine rentrée scolaire : il est urgent que les ministres entendent et comprennent ce que veulent les personnels, les étudiants, les parents d’élèves. C’est pourquoi nous vous soumettons la proposition d’une démarche commune de nos fédérations auprès des ministres.

Afin d’en discuter la préparation nous vous proposons une rencontre au siège de notre fédération à Montreuil, le mardi 13 avril à 14h30.

Bonne réception                    

cordialement.                                                                                                                                                   Hubert RAGUIN

Secrétaire général

 

Lire le courrier adressé aux ministres

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans MASTERISATION
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 16:41

Depuis juin 2009 et la consultation du Comité Technique Paritaire Ministériel sur la mise en œuvre de la réforme du recrutement et de la formation des enseignants, depuis la publication des décrets en juillet 2009, le ministère de l’éducation nationale et le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche multiplient décrets et arrêtés, notes et circulaires qui constituent un empilement de documents au terme duquel il n’y a plus d’IUFM, plus de formation professionnelle initiale des enseignants rémunérés sous statut de fonctionnaires stagiaires.

Le prétendu allongement de la formation, l’exigence d’un master pour passer les concours de recrutements  (bac + 4 au lieu de bac + 3), ne sont que mystification et duperie : la réforme de la masterisation est une réforme de destruction totale de toute formation professionnelle initiale.

Les étudiants reçus aux concours, dont la formation va se réduire à un bricolage variable d’une académie à l’autre, vont devoir effectuer un service plein devant élèves dans le 2d degré et vont être affectés dans le 1er et le 2d degré sur des milliers de postes bloqués au mouvement 2010 des personnels enseignants de toutes catégories, interdisant de fait toute possibilité de mutation dans certaines disciplines.

Les plus récentes décisions du ministère, publiant le cahier des charges de la formation masterisée et le calendrier des concours 2011, rajoutent au désordre en portant des coups majeurs à l’école publique et au statut des personnels.

Qu’on en juge :

  • Les inscriptions ont lieu en mai-juin 2010, les concours de septembre à novembre, les résultats de l’admissibilité sont communiqués de novembre à janvier.
  • Les épreuves terminales sont reportées à juillet 2011 et entre temps les étudiants admissibles, préparés au CAPES ou au professorat des écoles en un temps record, seront réputés aptes à enseigner et placés devant les élèves.

La FNEC FP-FO confirme son appel à multiplier motions, pétitions, prises de position exigeant sous toutes les formes et à chaque fois que c’est possible dans l’unité avec les organisations syndicales, la suspension, l’arrêt, l’abandon de cette politique dont la seule cohérence est en définitive le saccage de la formation des professeurs, le saccage de la scolarité de milliers d’élèves, la destruction du statut de fonctionnaire avec ses règles de recrutement, de formation et d’affectation.  

La FNEC FP-FO publie pour information le vœu* adopté au CTP académique de Créteil par l’ensemble des organisations syndicales exigeant la réintégration des 220 postes bloqués dans le mouvement de mutation interacadémique et la création des supports nécessaires à l’accueil des stagiaires sur des services allégés.

La FNEC FP-FO publie de même pour information la motion* des formateurs et étudiants de l’IUFM de Franche Comté, réunis en assemblée générale le mercredi 3 mars 2010.

(*Télécharger)

Dans tous les CTPA, des vœux similaires sont votés par la parité syndicale, ces vœux demandent le  retrait de la réforme du recrutement. La FNEC FP-FO appelle les enseignants à les contresigner dans tous les établissements et écoles et à submerger le ministère de l’exigence unanime : il faut arrêter tout !

Montreuil le 30 mars 2010



Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans MASTERISATION
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 14:54

Un nouveau coup dramatique contre l’école publique et ses personnels: la mastérisation doit être abandonnée!

 

Mardi 16 mars 2010, le ministre a présenté le projet le cahier des charges de la « formation mastérisée » qu’il veut mettre en place à la rentrée 2010, lors d’une table ronde en présence de toutes les organisations syndicales.

Ce cahier des charges de la formation des reçus aux concours 2010 mastérisés supprime toute référence aux IUFM et à l’année de formation comme fonctionnaire stagiaire. Il transfère la responsabilité de l’Etat en matière de formation sur les établissements et les enseignants eux mêmes.

Les nouveaux recrutés devront assurer leur formation hors temps de service sous la forme d’actions individualisées et de modules de formation à distance.

Des rencontres régulières avec leur tuteur devront également avoir lieu en dehors du temps de service, alourdissant considérablement leur charge de travail de la première année.

Les écoles, collèges et lycées deviendraient des antennes du système de formation sans formateur dans lesquels chaque stagiaire recevra des actions de formation en fonction des possibilités de l’établissement dans lequel il aura été affecté.

C’est la fin de l’égalité des droits inscrite dans le statut de la Fonction publique. Dans les écoles les directeurs, déjà écrasés de travail, seront inévitablement mis à contribution.

En ne fixant aucune durée de formation, aucune obligation réglementaire réelle, le projet d‘arrêté renvoie à chaque recteur la responsabilité de bricoler des actions de formations éparses en fonction des maigres moyens dont il dispose, et à chaque université le choix du type d’action de formation qu’elle prendra en charge ou non. Le ministère inclut même les établissements d’enseignement supérieur privés.

Il confirme que les fonctionnaires stagiaires feraient un service plein devant élèves dans le second degré conformément à la note de cadrage ministérielle du 25 février 2010 et seraient  affectés dans le 1er et le 2d degré sur des postes « bloqués » pour le mouvement 2010.

Force Ouvrière a renouvelé sa demande de retour à une année de formation en IUFM et le retrait des décrets et circulaires de mise en œuvre de la mastérisation alors que le SNUipp et le SGEN-CFDT sont entrés dans une « discussion constructive » avec les représentants du ministre pour trouver des formes acceptables à cette destruction programmée du statut en amendant les arrêtés proposés.

Chaque circulaire et chaque arrêté du ministre rajoutent au désordre : la mise en œuvre de la réforme du recrutement et de la formation porte des coups dramatiques au fonctionnement de l’école publique.

A tous les niveaux les personnels enseignants dans les écoles, les lycées, les universités ont exprimé et continuent à exprimer leur rejet de cette contre réforme.

Pour la FNEC-FP-FO et ses syndicats nationaux il n’y a qu’une solution : revenir au système actuel de formation pendant un an en IUFM, l’améliorer et non le détruire. La mastérisation doit être abandonnée, il est encore temps avant que l’irréparable ne soit commis !

Il y a urgence.


Communiqué de la FNEC-FP-FO (Montreuil le 16 mars 2010 )

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans MASTERISATION
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 17:14

Un dispositif à bout de souffle avant même son impossible mise en place

Le ministre doit retirer décret et circulaire et tout remettre à plat

 

La FNEC-FP-FO a été reçue au ministère le 5 février sur les propositions d’organisation du 1/3 temps formation pour les futurs nouveaux recrutés dans le cadre des décrets de masterisation et qui devrait être formalisées dans une circulaire à paraître fin février

Confronté au rejet de toute part de la mise en oeuvre de la masterisation qui vise à économiser 18 000 postes de stagiaires en formation, le ministre tente de colmater les brèches en proposant un système de tutorat entre enseignants titulaires expérimentés et nouveaux stagiaires.

Le ministre a proposé d’affecter chaque stagiaire dans un établissement ou une école pas trop difficile hors ZEP et sur des postes non fractionnés et disposant d’un titulaire volontaire comme tuteur.

 La FNEC-FP-FO y a objecté la paralysie du droit à mutation consécutif aux milliers de postes qui devraient ainsi être retirés du mouvement pour les titulaires

Le ministre a proposé que les titulaires soient remplacés sur leur poste pendant la période de tutorat de septembre à toussaint par des TR ou des TZR

La FNEC-FP-FO y a objecté le manque avéré de TZR dans les lycées et collèges en particulier dans certaines disciplines, et la faiblesse numérique des TR dans les écoles pour que ce dispositif soit viable.

De plus la FNEC-FP-FO s’est opposé à ce que les nouveaux recrutés soient envoyés après les congés de Toussaint sur des postes très éloignés de leur tuteur.

Le ministre a proposé que les 6 heures hebdomadaires de tutorat pour les enseignants de collège et lycée soit effectué en heures supplémentaires alors qu’ils ont déjà en moyenne 1 à 2 heures supplémentaires dans leur emploi du temps et que des milliers de postes sont supprimés avec la réforme du lycée.

Pour les écoles élémentaires le ministre a affirmé pouvoir compter sur 6000 surnombres pour faire face à cette situation en oubliant que la masterisation supprime déjà 3870 emplois de PE2 que les IA  doivent compenser dans les dotations  avec ces mêmes surnombres.

Face à ces conditions désastreuses d’entrée dans le métier, la FNEC-FP-FO a demandé quelles garanties pouvait donner le ministre pour la titularisation des nouveaux recrutés.

Le Ministre a proposé la mise en place de « points de rencontre » pour faire un bilan régulier pour chaque stagiaire sans pouvoir donner aucune garantie que le taux de titularisation de ces jeunes recrutés placés dans des conditions redoutables soit équivalent à celui des années précédentes.

Pour la FNEC-FP-FO et ses syndicats nationaux il n’y a qu’une solution : revenir au système actuel de formation pendant un an en IUFM. La masterisation doit être abandonnée, il est encore temps avant que l’irréparable ne soit commis ! Il y a urgence.

La FNEC-FP-FO s’adresse à toutes les fédérations de l’Education nationale en ce sens pour une intervention commune auprès du ministre. Quel que puisse être le point de vue des uns et des autres sur la masterisation, il est urgent de tout stopper, de tout remettre à plat.

 

Montreuil le 8 février 2010

 

 

 

 

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO - dans MASTERISATION