Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SE SYNDIQUER

Bulletin d’adhésion 

 en cliquant ici

 

REUNIONS D'INFORMATION SYNDICALE

 

Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués.

 

Y participer est un droit  : les textes réglementaires actuellement en cours (arrêté du 29/08/2014 publié le 3 septembre et circulaire du 16/09/2014) autorisent la participation à 3 réunions d’information syndicale par année scolaire, dont une « pendant le temps de présence devant élèves ».

 

Prévenez simplement votre IEN 48h avant (modèle de lettre à télécharger ci-dessous) ainsi que les parents (« Par ailleurs, les parents d'élèves doivent être informés de la tenue des réunions d'information syndicale susceptibles de concerner les enseignants de l'école dans laquelle leurs enfants sont scolarisés. »)

 

En cas de problème, contactez immédiatement le SNUDI-FO

(06.59.48.35.69.  ou  07.64.08.10.01)

 

Venez nombreux vous informer,  

 

 discuter pour agir avec le SNUDI-Force Ouvrière.

 

 

Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN 48 h avant la réunion


Téléchargez le tract à afficher dans l’école

 

 

Si vous souhaitez qu’une réunion soit organisée dans votre école, contactez-nous (06.59.48.35.69)

 

 

Venez nombreux vous informer, discuter pour agir avec le SNUDI-FO 

RAPPEL

Les dispositions réglementaires qui s’imposent à tous permettent à chaque enseignant de participer à une réunion de trois heures par trimestre et ainsi à quatre réunions par an qu’ils peuvent récupérer sur toute la «partie du service qu’ils n’effectuent pas devant élève», soit aussi sur les animations pédagogiques, contrairement aux habitudes départementales !

Précision : la notion d’animation pédagogique obligatoire n’existe pas.

Télécharger les textes réglementaires

  Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN

Derniers Articles

  • Réunions d'Informations syndicales
    REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE Projet d'évaluation, Inclusion scolaire, Mouvement, Carte scolaire, ... Redécoupage des circonscriptions, Redéploiement RASED, Transformation des ZIL en BD : venez nombreux pour organiser les actions possibles et toutes...
  • AG et CTA
    Cher(e) collègue, Tu as reçu le mail qui t'invite à venir, le lundi 30 janvier 2017 à notre AG annuelle du syndicat, dès 9h30 au siège de l'UD FO à Nice Pense à nous répondre , si ce n'est déjà fait, sur ta participation à cette AG Deux jours après, nous...
  • Réunion d'information syndicale
    Le samedi 14 janvier 2017, de 9h à 12h à Cannes la Bocca, Ecole Saint Exupéry Rue Honoré de Balzac Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures seront donc récupérables...
  • APC
    Un écran de fumée pour tenter de faire oublier le projet d’évaluation des enseignants ? vendredi 25 novembre 2016 Depuis plusieurs semaines, la Ministre de l’Education nationale prétend, avec la mise en œuvre du non-protocole PPCR, à imposer aux enseignants...
  • Livret unique numérique
    Livret scolaire unique numérique ou pas, le SNUDI-FO en demande la suspension vendredi 25 novembre 2016 En lien avec le socle commun et les nouveaux programmes, les enseignants sont sollicités par leur hiérarchie pour mettre en place de nouvelles modalités...
  • Réunions Information syndicale
    Réunions d'Information Syndicale Le samedi 19 novembre 2016, de 9h à 12h à Nice, Union Départementale FO 63 bd Gorbella. Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures...
  • RENTREE 2016
    Face à la dégradation des conditions de travail, les revendications ne manquent pas, notre détermination non plus ! mardi 30 août 2016 Le gouvernement a publié autoritairement la loi El Khomri le 9 août, contre l’avis des confédérations FO et CGT et la...
  • Retrait de la loi El Khomri
    La loi El Khomri pour les salariés du privé contre laquelle nous nous battons depuis plusieurs mois c'est l'inversion de la hiérarchie des normes ! Non à la remise en cause de notre droits durement gagnés par nos aînés ! Public, privé, ensemble pour protéger...

Actualite

 

 

18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 09:14

FGFLa FGF-FO a pris connaissance avec étonnement du rapport du Conseil d’Orientation des Retraites (COR). Elle partage pleinement l’analyse de la Confédération selon laquelle le rapport sur les retraites est destiné à « faire peur ».

Au-delà du fait qu’il retient comme hypothèse des paramètres économiques peu crédibles comme un taux de chômage de la fin des années 70, le rapport ignore sciemment les réalités statutaires des pensions des fonctionnaires de l’Etat.

L’objectif est de mettre en évidence un déficit des pensions civiles pour justifier après 2003 et 2008 de nouvelles mesures aggravant la baisse des retraites.

Pour cela les oublis et les fausses démonstrations sont légion.

En premier lieu, il n’y a pas de caisse de retraite pour les pensions civiles et militaires de l’Etat. Elles sont inscrites au grand livre de la dette publique. Sauf à revenir sur cet engagement de l’Etat de garantir à ses agents le versement d’une retraite pour service rendu, il ne peut y avoir de déficit technique (balance cotisation/prestation).

Malgré cela le rapport du COR crée un solde technique en retenant le taux de cotisation employeur de l’année 2000 (alors que les effectifs fondent d’année en année).

En second lieu, pour que les projections actualisées fonctionnent : « le traitement moyen des

fonctionnaires est supposé évoluer à moyen et long terme comme le salaire moyen des salariés ».

Bonne nouvelle ! Cela annoncerait-il que le pouvoir d’achat de la valeur du point va désormais, au minimum, suivre l’évolution des prix ? (Rappelons que la perte du pouvoir d’achat depuis l’année 2000 approche les 9%, alors que selon l’INSEE les salaires moyens nets annuels dans le privé et le semi-public ont évolué de + 3,5 %).

En réalité, le rapport du COR s’appuie sur « les hypothèses macro économiques de progression du salaire moyen par tête (SMPT) », de ce fait il cautionne l’augmentation de la part du salaire variable (primes indemnités, intéressement) qui ne compte pour presque rien dans le calcul des retraites.

Pour finir, le rapport table sur 1,8 million de fonctionnaires d’Etat en 2035 (500 000 de moins qu’en 2008).

Force Ouvrière dénonce une politique de l’emploi public qui appauvrit la protection sociale et participe au déséquilibre des régimes de retraites.

Le rapport du COR explique que les régimes de retraite sont impactés par la crise, que dire de l’Etat qui supprime des centaines de milliers d’emplois pour, au final, crier au déficit des pensions civiles et militaires.

La FGF-FO refuse l’entreprise de culpabilisation et de stigmatisation des  fonctionnaires.

Comme leurs collègues du privé leurs retraites sont loin d’être brillante : 1 716 € pour les fonctionnaires d’Etat (60 % de cadres), 1199 € pour les fonctionnaires hospitaliers, 1021 € pour les fonctionnaires territoriaux ! (1400 € en moyenne nationale).

Nier le statut des fonctionnaires, durcir les conditions pour une retraite à taux plein sur la base de projections à l’horizon 2050 n’est qu’un prétexte pour satisfaire de nouveau les critères de convergence selon le dogme comptable de l’équilibre budgétaire.

Avant de regarder 40 ans devant, regardons 40 ans en arrière ! Quelles prospectives aurait fait le COR en 1970 ?

La dérive démographique, la baisse du taux d’activité, la crise sont des réalités pas des fatalités.

Les choix à faire sont sociaux, quelle place pour la retraite ?

Quels efforts pour la garantir ?

 

Augmenter les salaires

Stopper les destructions d’emplois

Débattre du financement

Pour Force Ouvrière défendre LES RETRAITES : c’est un choix de société

Service public, Fonction publique, Code des pensions

TOUT EST LIÉ !

Paris, le 15 avril 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans RETRAITES