Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SE SYNDIQUER

Bulletin d’adhésion 

 en cliquant ici

 

REUNIONS D'INFORMATION SYNDICALE

 

Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués.

 

Y participer est un droit  : les textes réglementaires actuellement en cours (arrêté du 29/08/2014 publié le 3 septembre et circulaire du 16/09/2014) autorisent la participation à 3 réunions d’information syndicale par année scolaire, dont une « pendant le temps de présence devant élèves ».

 

Prévenez simplement votre IEN 48h avant (modèle de lettre à télécharger ci-dessous) ainsi que les parents (« Par ailleurs, les parents d'élèves doivent être informés de la tenue des réunions d'information syndicale susceptibles de concerner les enseignants de l'école dans laquelle leurs enfants sont scolarisés. »)

 

En cas de problème, contactez immédiatement le SNUDI-FO

(06.59.48.35.69.  ou  07.64.08.10.01)

 

Venez nombreux vous informer,  

 

 discuter pour agir avec le SNUDI-Force Ouvrière.

 

 

Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN 48 h avant la réunion


Téléchargez le tract à afficher dans l’école

 

 

Si vous souhaitez qu’une réunion soit organisée dans votre école, contactez-nous (06.59.48.35.69)

 

 

Venez nombreux vous informer, discuter pour agir avec le SNUDI-FO 

RAPPEL

Les dispositions réglementaires qui s’imposent à tous permettent à chaque enseignant de participer à une réunion de trois heures par trimestre et ainsi à quatre réunions par an qu’ils peuvent récupérer sur toute la «partie du service qu’ils n’effectuent pas devant élève», soit aussi sur les animations pédagogiques, contrairement aux habitudes départementales !

Précision : la notion d’animation pédagogique obligatoire n’existe pas.

Télécharger les textes réglementaires

  Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN

Derniers Articles

  • Réunions d'Informations syndicales
    REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE Projet d'évaluation, Inclusion scolaire, Mouvement, Carte scolaire, ... Redécoupage des circonscriptions, Redéploiement RASED, Transformation des ZIL en BD : venez nombreux pour organiser les actions possibles et toutes...
  • AG et CTA
    Cher(e) collègue, Tu as reçu le mail qui t'invite à venir, le lundi 30 janvier 2017 à notre AG annuelle du syndicat, dès 9h30 au siège de l'UD FO à Nice Pense à nous répondre , si ce n'est déjà fait, sur ta participation à cette AG Deux jours après, nous...
  • Réunion d'information syndicale
    Le samedi 14 janvier 2017, de 9h à 12h à Cannes la Bocca, Ecole Saint Exupéry Rue Honoré de Balzac Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures seront donc récupérables...
  • APC
    Un écran de fumée pour tenter de faire oublier le projet d’évaluation des enseignants ? vendredi 25 novembre 2016 Depuis plusieurs semaines, la Ministre de l’Education nationale prétend, avec la mise en œuvre du non-protocole PPCR, à imposer aux enseignants...
  • Livret unique numérique
    Livret scolaire unique numérique ou pas, le SNUDI-FO en demande la suspension vendredi 25 novembre 2016 En lien avec le socle commun et les nouveaux programmes, les enseignants sont sollicités par leur hiérarchie pour mettre en place de nouvelles modalités...
  • Réunions Information syndicale
    Réunions d'Information Syndicale Le samedi 19 novembre 2016, de 9h à 12h à Nice, Union Départementale FO 63 bd Gorbella. Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures...
  • RENTREE 2016
    Face à la dégradation des conditions de travail, les revendications ne manquent pas, notre détermination non plus ! mardi 30 août 2016 Le gouvernement a publié autoritairement la loi El Khomri le 9 août, contre l’avis des confédérations FO et CGT et la...
  • Retrait de la loi El Khomri
    La loi El Khomri pour les salariés du privé contre laquelle nous nous battons depuis plusieurs mois c'est l'inversion de la hiérarchie des normes ! Non à la remise en cause de notre droits durement gagnés par nos aînés ! Public, privé, ensemble pour protéger...

Actualite

 

 

18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 18:50
Communiqué de la FGF-FO:

« Par ici la sortie »

Après les déclarations du Président de la République, devant des millions de téléspectateurs sur la
position précaire de certains agents publics, préconisant même un plan de titularisation, son
Ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la réforme de l'Etat, Eric
WOERTH, ouvre la polémique sur le projet de décret relatif à la réorientation professionnelle,
notamment sur la mise en disponibilité qui pourrait à terme déboucher sur un licenciement.

-  Oser dire que « si une personne refuse une offre au bout de trois propositions, c'est qu'elle n'a
pas envie de travailler » est provocateur de la part d'un Ministre qui sait mieux que quiconque que
c'est un outil de plus mis à disposition des administrations pour supprimer des emplois et des
missions de service public au prétexte de restructurations. La FGF-FO rappelle toutefois que
mettre un fonctionnaire en position de disponibilité, place celui-ci dans une situation de précarité
puisqu'il n'est plus rémunéré.

- Oser affirmer aussi que ce projet de décret tiendra compte « des capacités de l'agent, de sa
formation, de ses contraintes familiales ou géographique » n'est qu'un leurre qui ne fera que soit
retarder la mise en disponibilité et le licenciement, soit accompagner explicitement les agents vers
le secteur privé. Pour la FGF-FO, faire porter la responsabilité sur le fonctionnaire, alors que ce
dernier n'est que la victime d'un véritable plan social, est inadmissible.

Pour la FGF-FO, ce projet de décret qui découle de la loi est un choix politique qui, dans le cadre
de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), va accélérer la privatisation/liquidation
des services publics au profit des marchés financiers.
Pour la FGF-FO, toutes ces réformes, et les arguments économiques qui les accompagnent, n'ont
d'autre but que de remettre en cause le Statut Général de la Fonction Publique. De plus, les
différents propos tenus contribuent, comme par le passé, à opposer les fonctionnaires aux salariés
du secteur privé tant sur la loi mobilité et parcours professionnels, que sur les retraites.

La FGF-FO réaffirme que les fonctionnaires ne sont pas responsables des déficits publics. Pour
preuve les milliards d'euros versés aux banques et les exonérations sociales accordées au
patronat depuis bientôt deux décennies (+ de 250 milliards d'euros).

Entre :
- le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux,
- les restructurations et aujourd'hui la mise en disponibilité prélude au licenciement,
Le gouvernement cherche par tous les moyens à supprimer la Fonction Publique Républicaine.

Contre cette volonté destructrice, la FGF-FO, comme elle l'a déjà affirmé dans ses communiqués
du 15 juin et du 2 juillet 2009, mettra tout en oeuvre pour sensibiliser l'ensemble des fonctionnaires
et agents publics, afin qu'ils se mobilisent pour le maintien de services publics de qualité
synonyme de neutralité, mais aussi de droits et d'égalité pour les citoyens.

L'opinion publique doit savoir que la Fonction Publique n'est pas une marchandise !

Paris, le 3 février 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO