Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SE SYNDIQUER

Bulletin d’adhésion 

 en cliquant ici

 

REUNIONS D'INFORMATION SYNDICALE

 

Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués.

 

Y participer est un droit  : les textes réglementaires actuellement en cours (arrêté du 29/08/2014 publié le 3 septembre et circulaire du 16/09/2014) autorisent la participation à 3 réunions d’information syndicale par année scolaire, dont une « pendant le temps de présence devant élèves ».

 

Prévenez simplement votre IEN 48h avant (modèle de lettre à télécharger ci-dessous) ainsi que les parents (« Par ailleurs, les parents d'élèves doivent être informés de la tenue des réunions d'information syndicale susceptibles de concerner les enseignants de l'école dans laquelle leurs enfants sont scolarisés. »)

 

En cas de problème, contactez immédiatement le SNUDI-FO

(06.59.48.35.69.  ou  07.64.08.10.01)

 

Venez nombreux vous informer,  

 

 discuter pour agir avec le SNUDI-Force Ouvrière.

 

 

Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN 48 h avant la réunion


Téléchargez le tract à afficher dans l’école

 

 

Si vous souhaitez qu’une réunion soit organisée dans votre école, contactez-nous (06.59.48.35.69)

 

 

Venez nombreux vous informer, discuter pour agir avec le SNUDI-FO 

RAPPEL

Les dispositions réglementaires qui s’imposent à tous permettent à chaque enseignant de participer à une réunion de trois heures par trimestre et ainsi à quatre réunions par an qu’ils peuvent récupérer sur toute la «partie du service qu’ils n’effectuent pas devant élève», soit aussi sur les animations pédagogiques, contrairement aux habitudes départementales !

Précision : la notion d’animation pédagogique obligatoire n’existe pas.

Télécharger les textes réglementaires

  Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN

Derniers Articles

  • Réunions d'Informations syndicales
    REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE Projet d'évaluation, Inclusion scolaire, Mouvement, Carte scolaire, ... Redécoupage des circonscriptions, Redéploiement RASED, Transformation des ZIL en BD : venez nombreux pour organiser les actions possibles et toutes...
  • AG et CTA
    Cher(e) collègue, Tu as reçu le mail qui t'invite à venir, le lundi 30 janvier 2017 à notre AG annuelle du syndicat, dès 9h30 au siège de l'UD FO à Nice Pense à nous répondre , si ce n'est déjà fait, sur ta participation à cette AG Deux jours après, nous...
  • Réunion d'information syndicale
    Le samedi 14 janvier 2017, de 9h à 12h à Cannes la Bocca, Ecole Saint Exupéry Rue Honoré de Balzac Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures seront donc récupérables...
  • APC
    Un écran de fumée pour tenter de faire oublier le projet d’évaluation des enseignants ? vendredi 25 novembre 2016 Depuis plusieurs semaines, la Ministre de l’Education nationale prétend, avec la mise en œuvre du non-protocole PPCR, à imposer aux enseignants...
  • Livret unique numérique
    Livret scolaire unique numérique ou pas, le SNUDI-FO en demande la suspension vendredi 25 novembre 2016 En lien avec le socle commun et les nouveaux programmes, les enseignants sont sollicités par leur hiérarchie pour mettre en place de nouvelles modalités...
  • Réunions Information syndicale
    Réunions d'Information Syndicale Le samedi 19 novembre 2016, de 9h à 12h à Nice, Union Départementale FO 63 bd Gorbella. Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures...
  • RENTREE 2016
    Face à la dégradation des conditions de travail, les revendications ne manquent pas, notre détermination non plus ! mardi 30 août 2016 Le gouvernement a publié autoritairement la loi El Khomri le 9 août, contre l’avis des confédérations FO et CGT et la...
  • Retrait de la loi El Khomri
    La loi El Khomri pour les salariés du privé contre laquelle nous nous battons depuis plusieurs mois c'est l'inversion de la hiérarchie des normes ! Non à la remise en cause de notre droits durement gagnés par nos aînés ! Public, privé, ensemble pour protéger...

Actualite

 

 

7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 14:19

force fo

 

Les revendications sont définies. 

Rien ne nous sera donné, tout devra être arraché.

 

Devant les 6000 militants rassemblés dans un meeting national interprofessionnel Jean Claude Mailly a présenté les décisions de la confédération Force Ouvrière en réponse aux annonces du Président de la République sur le pacte de responsabilité et ses conséquences.

Force Ouvrière a décidé de faire du 18 mars une journée nationale de mobilisation avec rassemblements et manifestations et de proposer à toutes les confédérations une journée de grève interprofessionnelle.

 

Les décisions du Président de la République consistent à concéder aux patrons 36 milliards d’exonérations de charges liquidant la branche famille de la sécurité sociale ; elles consistent aussi à aggraver encore la réduction des dépenses publiques (68 milliards jusqu’en 2017), à confirmer la réduction du coût du travail (valeur du point d’indice bloquée, moins de postes de fonctionnaires) et à initier une nouvelle phase de décentralisation synonyme d’abandon de morceaux entiers des services publics de l’Etat aux collectivités territoriales. Le seul engagement des patrons est d’empocher des milliards pour majorer les dividendes et les profits. L’obligation faite aux syndicats dans le pacte … serait d’accompagner les mesures décidées par le gouvernement. C’est parce que FO reste un syndicat qu’elle ne signera aucun pacte et qu’elle appelle à la mobilisationen proposant l’action commune, la grève interprofessionnelle à toutes les confédérations.

 

Dans nos secteurs de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur de la Recherche, de la Culture, de Jeunesse et Sports, de la Formation professionnelle, ce sont ainsi toutes les contre réformes, les suppressions de postes, le blocage des salaires, les rythmes scolaires, l’abandon de la carte des formations professionnelles et des services d’orientation aux régions qui sont confirmées.

 

Depuis son arrivée aux affaires le ministre Peillon essaie d’enchaîner les syndicats dans un pacte de responsabilité consensuel pour mettre en œuvre ses réformes : territorialisation de l’école, nouveaux rythmes scolaires, abandon de la formation professionnelle initiale, de l’orientation scolaire, de la médecine scolaire, casse des statuts pour les adapter à l’école territoriale… Et pour la rentrée prochaine à nouveau des fermetures de postes alors que le ministre « communique » sur des milliers de créations !

 

La FNEC FP FO et ses syndicats n’ont été, ne sont et ne seront d’aucun pacte ni d’aucun consensus. Notre responsabilité est d’agir avec les personnels pour les revendications par la grève quand il le faut pour faire valoir les revendications dans l’action commune à chaque fois que c’est possible.

Sur les rythmes scolaires, le dossier n’est pas clos ; sur les statuts, la grève reconduite des professeurs des classes préparatoires a bloqué le ministre en décembre et différer ses projets ; sur les postes dans de nombreux départements comme dans les Hauts de seine, les personnels refusent les fermetures, exigent les ouvertures nécessaires et le ministère oppose une fin de non recevoir.

 

Toutes nos revendications sont légitimes.

La FNEC FP FO et ses syndicats mettent tout en œuvre pour les faire valoir à tous les niveaux. En agissant sur toutes les revendications, en préparant la grève interprofessionnelle du 18 mars prochain, en proposant l’action commune aux organisations qui refusent d’être les collaborateurs syndicaux du pacte de responsabilité du Président de la République et de ses ministres, nous prenons nos responsabilités de syndicat indépendant :


augmentation générale des salaires,

défense de la sécurité sociale,

arrêt des fermetures de postes et ouvertures des postes nécessaires

défense des statuts et de toutes les garanties statutaires,

arrêt de la territorialisation de l’école, des universités et des services

publics républicains.

 

Les revendications sont définies. Rien ne nous sera donné, tout devra être arraché.

Par la grève, en bloquant le pays s’il le faut.

 

Hubert Raguin, secrétaire général - Editorial du Syndicaliste Indépendant du 7 février 2014

Télécharger l'éditorial de Hubert Raguin- secrétaire général de la FNEC FP FO 

Partager cet article

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes