Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SE SYNDIQUER

Bulletin d’adhésion 

 en cliquant ici

 

REUNIONS D'INFORMATION SYNDICALE

 

Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués.

 

Y participer est un droit  : les textes réglementaires actuellement en cours (arrêté du 29/08/2014 publié le 3 septembre et circulaire du 16/09/2014) autorisent la participation à 3 réunions d’information syndicale par année scolaire, dont une « pendant le temps de présence devant élèves ».

 

Prévenez simplement votre IEN 48h avant (modèle de lettre à télécharger ci-dessous) ainsi que les parents (« Par ailleurs, les parents d'élèves doivent être informés de la tenue des réunions d'information syndicale susceptibles de concerner les enseignants de l'école dans laquelle leurs enfants sont scolarisés. »)

 

En cas de problème, contactez immédiatement le SNUDI-FO

(06.59.48.35.69.  ou  07.64.08.10.01)

 

Venez nombreux vous informer,  

 

 discuter pour agir avec le SNUDI-Force Ouvrière.

 

 

Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN 48 h avant la réunion


Téléchargez le tract à afficher dans l’école

 

 

Si vous souhaitez qu’une réunion soit organisée dans votre école, contactez-nous (06.59.48.35.69)

 

 

Venez nombreux vous informer, discuter pour agir avec le SNUDI-FO 

RAPPEL

Les dispositions réglementaires qui s’imposent à tous permettent à chaque enseignant de participer à une réunion de trois heures par trimestre et ainsi à quatre réunions par an qu’ils peuvent récupérer sur toute la «partie du service qu’ils n’effectuent pas devant élève», soit aussi sur les animations pédagogiques, contrairement aux habitudes départementales !

Précision : la notion d’animation pédagogique obligatoire n’existe pas.

Télécharger les textes réglementaires

  Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN

Derniers Articles

  • Réunions d'Informations syndicales
    REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE Projet d'évaluation, Inclusion scolaire, Mouvement, Carte scolaire, ... Redécoupage des circonscriptions, Redéploiement RASED, Transformation des ZIL en BD : venez nombreux pour organiser les actions possibles et toutes...
  • AG et CTA
    Cher(e) collègue, Tu as reçu le mail qui t'invite à venir, le lundi 30 janvier 2017 à notre AG annuelle du syndicat, dès 9h30 au siège de l'UD FO à Nice Pense à nous répondre , si ce n'est déjà fait, sur ta participation à cette AG Deux jours après, nous...
  • Réunion d'information syndicale
    Le samedi 14 janvier 2017, de 9h à 12h à Cannes la Bocca, Ecole Saint Exupéry Rue Honoré de Balzac Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures seront donc récupérables...
  • APC
    Un écran de fumée pour tenter de faire oublier le projet d’évaluation des enseignants ? vendredi 25 novembre 2016 Depuis plusieurs semaines, la Ministre de l’Education nationale prétend, avec la mise en œuvre du non-protocole PPCR, à imposer aux enseignants...
  • Livret unique numérique
    Livret scolaire unique numérique ou pas, le SNUDI-FO en demande la suspension vendredi 25 novembre 2016 En lien avec le socle commun et les nouveaux programmes, les enseignants sont sollicités par leur hiérarchie pour mettre en place de nouvelles modalités...
  • Réunions Information syndicale
    Réunions d'Information Syndicale Le samedi 19 novembre 2016, de 9h à 12h à Nice, Union Départementale FO 63 bd Gorbella. Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures...
  • RENTREE 2016
    Face à la dégradation des conditions de travail, les revendications ne manquent pas, notre détermination non plus ! mardi 30 août 2016 Le gouvernement a publié autoritairement la loi El Khomri le 9 août, contre l’avis des confédérations FO et CGT et la...
  • Retrait de la loi El Khomri
    La loi El Khomri pour les salariés du privé contre laquelle nous nous battons depuis plusieurs mois c'est l'inversion de la hiérarchie des normes ! Non à la remise en cause de notre droits durement gagnés par nos aînés ! Public, privé, ensemble pour protéger...

Actualite

 

 

12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 21:24

 

 

Ce jeudi 9 septembre 2010, le SNUDI-FO06 a été reçu par 2 représentantes de l’Inspecteur d’Académie (l’IEN adjointe à l’IA, Mme Adam et la Secrétaire Générale, Mme Nécas).


1/  Dispositif  d’accueil, d’accompagnement et de formation des PE stagiaires.

 

Le SNUDI-FO 06 a signifié à l’administration que bien que nous nous attendions aux conséquences désastreuses de la mise en place de la mastérisation , nous avions été très surpris par la circulaire arrivée dans les écoles concernant  le dispositif d’accueil, d’accompagnement et de formation des Professeurs Stagiaires du 1er degré et plus particulièrement de ce que nous avons pu lire concernant le rôle des Brigades affectés en doublette avec les stagiaires pour les accompagner jusqu’aux vacances de la Toussaint.

Le SNUDI-FO a dénoncé la transformation des missions réglementaires de nos collègues  qui ne sont ni PE-MF, ni MAT, par l’administration !

 

L’IEN adjointe et la secrétaire Générale s’étonnant que notre syndicat ait pu penser que l’IA attendait autre chose des Brigades que d’assurer le remplacement des stagiaires,  nous avons relevé quelques formules à priori très explicites, contenues dans la circulaire présentant le dispositif (circulaire disponible sur le site de l’IA):

 « Accompagnement : Ils (les stagiaires) sont associés à un collègue Brigade pour les accompagner dans leur apprentissage et assurer la continuité des enseignements. »

« Alternance entre la prise de classe avec le BD (12j), la formation dans la classe d’un maître formateur (10j) et les stages de formation (8j). »

« Après les vacances de la Toussaint : Ils font classe sans la présence du collègue brigade. »

 

Reconnaissant quelques  « erreurs de formulation » (il fallait par exemple comprendre que dans la rubrique « Accompagnement », il ne s’agissait nullement de l’apprentissage des stagiaires mais des élèves, que faire classe après la Toussaint « sans la présence du collègue brigade » ne signifie en fait pas du tout avoir fait classe avant en présence du collègue brigade !... ), l’administration nous informe qu’elle va envoyer dans les écoles un récapitulatif définissant le rôle des brigades qui ne sont associés aux stagiaires que pour assurer la continuité dans les apprentissages des élèves :

 

Prise en charge de la classe pendant les périodes de stage et de formation des PE stagiaires dans la classe d’un maître formateur

Prise en charge de la classe ponctuelle le jour des visites pour permettre les entretiens stagiaires/formateur

« Tuilage » entre les différentes périodes

 

Le reste du temps, le collègue brigade est un enseignant supplémentaire dans l’école, l’aide qu’il peut apporter étant à définir avec l’équipe pédagogique.

Ce n’est que très exceptionnellement (si aucun ZIL n’était disponible) qu’il pourrait assurer un remplacement dans l’école.

De même, il n’aurait jamais été question de prolonger le dispositif en l’état après les vacances de la Toussaint en cas de besoin du stagiaire, mais d’essayer de faire en sorte que le même Brigade assure les remplacements du PE stagiaire pendant ses périodes de formation  (rien de sûre !)

 

Les représentantes de l’IA nous affirmant que tous les IEN ont clairement été informés de ces dispositions et qu’ils ont du tous réunir les brigades entre le 1er et le 3 septembre, le SNUDI-FO a fait état des informations qui lui sont parvenues concernant la situation dans les écoles :

 Dans une circonscription  où les collègues ont effectivement été réunis, l’IEN a très clairement demandé aux brigades de « rester dans la classe avec les Lauréats pour les aider et les soutenir ».

Dans d’autres circonscriptions (avec ou sans réunion),  les IEN ont informé les collègues brigades  qu'ils n'avaient, à priori,  pas à rester  dans la classe avec le stagiaire…  « sauf en cas de problème », « si on a besoin de vous » (le SNUDI-FO relevant qu’il était très difficile d’envisager que ces collègues débutants  sans aucune formation professionnelle, mis dans des conditions de travail et de formation inacceptables n’auraient pas de problème ...).

A tous les collègues brigades qui nous ont contactés, il a été demandé  d’aider, de soutenir,  de conseiller… c'est-à-dire de combler les lacunes de la formation !

Mme Adam et Mme Nécas se sont étonnées de ces situations, nous affirmant qu’il n’avait jamais été question de demander plus aux collègues brigades qu’aux autres collègues de l’école en termes d’accompagnement des PE stagiaires et que l’arrivée dans les écoles d’un document sur le rôle des brigades dans le dispositif devrait éclaircir la situation !

Si le SNUDI-FO ne peut que se réjouir que l’administration ne remette finalement pas (plus ?) en cause les missions statutaires des brigades, il n’en reste pas moins vrai que c’est en fait à toute l’équipe pédagogique des écoles que l’administration demande de combler les lacunes de la nouvelle formation des enseignants !

En ce qui concerne les  P.E. stagiaires, ils doivent faire face à des conditions d’exercice particulièrement difficiles dans notre département, puisque l’administration n’est pas en mesure de leur garantir le bénéfice du minimum de formation prévu dans la note de cadrage ministérielle !

Ainsi, dans les 48 jours de formation annoncées par l’administration sont compris : la journée d’accueil du 26 août qui n’était pas obligatoire puisque programmée avant la date de la prérentrée (mais à laquelle tous les stagiaires auraient participé) et les 42 heures (7 jours) pendant les quelles les stagiaires vont assister à l’aide personnalisée menée par les enseignants de l’école ! Les 11 visites prévues comptent pour 11 jours !


En tout état de cause, le SNUDI-FO restera vigilant (nous attendons l’arrivée du nouveau document dans les écoles) et invite tous les collègues stagiaires ou titulaires à le contacter en cas de problème.

Tél : 06.59.48.35.69 / 09.54.42.90.68   Mail : snudifo06@gmail.com

Rappelons que notre  fédération ( FNEC-FP-FO) qui exige du ministère l’abrogation de tous les textes mettant en place la mastérisation de la formation des enseignants s’est adressée à Luc Chatel pour que des mesures d’urgence soient prises devant la situation catastrophique créée par l’affectation sur poste de 15 000 stagiaires sans formation en cette rentrée !

 

2/ « Deux demi-journées prises en dehors des heures de cours » et obligations de service.

Pour la deuxième année consécutive, le SNUDI-FO 06 a exposé aux représentantes de l’IA son argumentaire concernant les  « deux demi-journées (ou horaire équivalent) » mises en place par l’arrêté du 19 mai 2006 et qui, réglementairement, ne peuvent qu’être comprises dans nos obligations de service régies par le décret  2008-775 du 30 juillet 2008.

La secrétaire Générale contestant notre démonstration, nous lui avons demandé les références du texte instituant 6 heures supplémentaires à tous les enseignants du 1er degré.

Pour la deuxième année consécutive, nous n’avons pas obtenu de réponse à cette question!

Plus que jamais, le SNUDI-FO rappelle à tous que les seules obligations de service des enseignants  sont celles régies par le décret  2008-775 du 30 juillet 2008

Par conséquent,  les deux demi-journées (30 août, 31 août ou tout autre jour) sont réglementairement à inclure dans les 24 heures de concertation !

Partager cet article

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes