Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SE SYNDIQUER

Bulletin d’adhésion 

 en cliquant ici

 

REUNIONS D'INFORMATION SYNDICALE

 

Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués.

 

Y participer est un droit  : les textes réglementaires actuellement en cours (arrêté du 29/08/2014 publié le 3 septembre et circulaire du 16/09/2014) autorisent la participation à 3 réunions d’information syndicale par année scolaire, dont une « pendant le temps de présence devant élèves ».

 

Prévenez simplement votre IEN 48h avant (modèle de lettre à télécharger ci-dessous) ainsi que les parents (« Par ailleurs, les parents d'élèves doivent être informés de la tenue des réunions d'information syndicale susceptibles de concerner les enseignants de l'école dans laquelle leurs enfants sont scolarisés. »)

 

En cas de problème, contactez immédiatement le SNUDI-FO

(06.59.48.35.69.  ou  07.64.08.10.01)

 

Venez nombreux vous informer,  

 

 discuter pour agir avec le SNUDI-Force Ouvrière.

 

 

Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN 48 h avant la réunion


Téléchargez le tract à afficher dans l’école

 

 

Si vous souhaitez qu’une réunion soit organisée dans votre école, contactez-nous (06.59.48.35.69)

 

 

Venez nombreux vous informer, discuter pour agir avec le SNUDI-FO 

RAPPEL

Les dispositions réglementaires qui s’imposent à tous permettent à chaque enseignant de participer à une réunion de trois heures par trimestre et ainsi à quatre réunions par an qu’ils peuvent récupérer sur toute la «partie du service qu’ils n’effectuent pas devant élève», soit aussi sur les animations pédagogiques, contrairement aux habitudes départementales !

Précision : la notion d’animation pédagogique obligatoire n’existe pas.

Télécharger les textes réglementaires

  Téléchargez la lettre type à envoyer à votre IEN

Derniers Articles

  • Réunions d'Informations syndicales
    REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE Projet d'évaluation, Inclusion scolaire, Mouvement, Carte scolaire, ... Redécoupage des circonscriptions, Redéploiement RASED, Transformation des ZIL en BD : venez nombreux pour organiser les actions possibles et toutes...
  • AG et CTA
    Cher(e) collègue, Tu as reçu le mail qui t'invite à venir, le lundi 30 janvier 2017 à notre AG annuelle du syndicat, dès 9h30 au siège de l'UD FO à Nice Pense à nous répondre , si ce n'est déjà fait, sur ta participation à cette AG Deux jours après, nous...
  • Réunion d'information syndicale
    Le samedi 14 janvier 2017, de 9h à 12h à Cannes la Bocca, Ecole Saint Exupéry Rue Honoré de Balzac Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures seront donc récupérables...
  • APC
    Un écran de fumée pour tenter de faire oublier le projet d’évaluation des enseignants ? vendredi 25 novembre 2016 Depuis plusieurs semaines, la Ministre de l’Education nationale prétend, avec la mise en œuvre du non-protocole PPCR, à imposer aux enseignants...
  • Livret unique numérique
    Livret scolaire unique numérique ou pas, le SNUDI-FO en demande la suspension vendredi 25 novembre 2016 En lien avec le socle commun et les nouveaux programmes, les enseignants sont sollicités par leur hiérarchie pour mettre en place de nouvelles modalités...
  • Réunions Information syndicale
    Réunions d'Information Syndicale Le samedi 19 novembre 2016, de 9h à 12h à Nice, Union Départementale FO 63 bd Gorbella. Venez nombreux vous informer ! Ces réunions sont ouvertes à tous, syndiqués ou non syndiqués. Y participer est un droit et ces 3 heures...
  • RENTREE 2016
    Face à la dégradation des conditions de travail, les revendications ne manquent pas, notre détermination non plus ! mardi 30 août 2016 Le gouvernement a publié autoritairement la loi El Khomri le 9 août, contre l’avis des confédérations FO et CGT et la...
  • Retrait de la loi El Khomri
    La loi El Khomri pour les salariés du privé contre laquelle nous nous battons depuis plusieurs mois c'est l'inversion de la hiérarchie des normes ! Non à la remise en cause de notre droits durement gagnés par nos aînés ! Public, privé, ensemble pour protéger...

Actualite

 

 

20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 21:49

Restrictions du droit et inégalité de traitement sont la conséquence directe du décret  de la  réforme des rythmes scolaires !

La circulaire arrivée dans les écoles se place évidemment dans le cadre du décret du 24 janvier 2013 sur la réforme des rythmes scolaires et sa conformité réglementaire est tout à fait contestable !

Alors que, réglementairement, le droit à temps partiel ne peut être refusé à une catégorie de personnels, les directeurs ne sont toujours pas autorisés à demander un temps partiel et le droit des titulaires remplaçants est très largement limité !

De plus, pour tous, la circulaire précise que « Le conseil des maîtres donne son avis sur l’organisation du service » et que «   L’Inspecteur de circonscription arrêtera les organisations de service qui se révéleront les plus compatibles avec les exigences de remplacement et l’intérêt des élèves. » ajoutant ,  «  Les personnels autorisés à exercer à temps partiel s’engagent à accepter l’emploi du temps qui leur sera soumis ».

Évidemment,  il est à craindre que bon nombre d’entre eux  se voient imposer des journées travaillée qu’ils n’auront pas choisies ! 

Avec des journées de travail différentes d’une commune à l’autre, d’une école à l’autre, d’un jour à l’autre, l’organisation des temps partiels tout comme les affectations des TRS qui compléteront ces temps partiels, ne peuvent que générer une grande pagaille qui risque fort d’engendrer une grave dégradation des conditions de travail de tous les personnels concernés y compris les personnels administratifs de la direction académique !


Dans les Alpes-Maritimes comme ailleurs, c’est une évidence, le décret sur les rythmes scolaires et le droit à temps partiel sont incompatibles !

La réforme des rythmes scolaires conduit inéluctablement à remettre en cause les garanties statutaires des collègues et à désorganiser le fonctionnement des écoles.

La seule solution, c’est l’abrogation du décret du 24 janvier 2013 !

Par ailleurs, si le SNUDI-FO ne peut évidemment que se féliciter que  le temps partiel à 80 % soit enfin proposé dans notre département comme l’exige la loi et comme notre syndicat le revendique fermement   depuis plusieurs années (un recours au Tribunal Administratif est  en cours), il ne peut se satisfaire des graves restrictions apportées par le directeur académique.

En effet, non seulement la quotité de 80 % n’est autorisée que dans le cadre d’une demande de « temps partiel de droit », mais seul un temps partiel annualisé est proposé.Or, peut-on réellement imaginer que, alors qu’ils font cette demande    pour  « élever un enfant de moins de trois ans », « donner des soins à une personne atteinte d’un handicap » ou parce qu’ils sont en « situation de handicap » (3 des 4 cas du « temps partiel de droit ») les conditions de vie et de travail de nos collègues seront améliorées  en travaillant à temps complet du   « du 01/09/2014 au 16/05/2015  ou  du 5/11/2014 au 05/07/2014 » comme cela leur est demandé ?!...

Les collègues intéressées par un temps partiel à 80% doivent pouvoir bénéficier d’une organisation hebdomadaire de leur temps de travail !

Le SNUDI-FO s’adresse au Directeur Académique (point à l’ordre du jour de sa prochaine  audience)  et invite tous les collègues qui souhaitent faire respecter leur droit à temps partiel à le contacter (06.59.48.35.69)

 

 

Télécharger la circulaire « temps partiel et reprise à temps complet » et la fiche de demande   (Date limite le 4 avril)

Partager cet article

Repost 0
Published by Snudi FO 06 SNUDI-FO des Alpes-Maritimes - dans REFONDATION DE L'ECOLE